Ces produits que les influenceuses m’ont fait acheter

Ça fait bien longtemps que je suis les aventures de nos amis influenceurs sur les réseaux sociaux. A l’époque, ça se passait principalement sur Youtube et on ne parlait pas encore d’influenceurs. Aujourd’hui, je trouve qu’ils portent bien leur nom ! Dans cet article, je te présente les produits que les influenceuses m’ont fait acheter ces dernières années. Jolies découvertes ? Regrets ? Je te donne mon avis objectif.

Soins et maquillage

A l’époque on ne parlait pas trop de lifestyle mais plutôt des « youtubeuses beauté ». Alors naturellement, les premiers produits que j’ai achetés sous le conseil d’influenceuses sont des produits de beauté et de soin.

Ayant les cheveux bouclés avec les pointes sèches, j’étais souvent à la recherche des meilleurs soins pour hydrater mes cheveux et les rendre plus doux, plus soyeux. J’ai parfois mis le prix mais je faisais toujours attention à la qualité en veillant à prendre des produits à base d’ingrédients naturels et peu de produits chimiques. J’ai testé 2 gammes de shampoings/après-shampoings qui semblaient correspondre à ces critères. Franchement, pas de déception à ce niveau-là. Si je n’utilise plus ces produits aujourd’hui, ce n’est pas parce qu’ils m’ont déplu mais c’est plutôt lié à un concours de circonstances, un changement d’habitude.

D’un côté, la marque Macadamia, conseillée par Horia (ça fait vraiment longtemps, j’étais encore à la fac). J’aimais bien cette gamme. Dans mon souvenir, mes cheveux étaient vraiment doux après les shampoings. J’ai dû l’utiliser pendant 1 an – 1 an et demi, avant de revenir à des shampoings plus accessibles, trouvables en grande surface et moins chers. Et puis, j’aime bien changer de shampoing de temps en temps pour ne pas habituer mon cuir chevelu aux mêmes produits. J’ai toujours entendu que c’était une bonne habitude à prendre !

De l’autre, la marque brésilienne Natura Brasil et sa gamme Ekos au beurre de murumuru que j’ai testée il y a environ 2 ans, sur les conseils de Cindy Dslv. J’étais assez satisfaite des produits, mes cheveux étaient doux après le lavage et souples. Jusqu’au jour où j’ai découvert le shampoing solide et j’ai complètement abandonné la version liquide. Mes bouteilles entamées ne sont même pas terminées… C’est vraiment la meilleure alternative naturelle pour moi ! Je t’en parle très bientôt. 

Toujours pour le soin des cheveux, j’ai acheté des huiles naturelles bio de la marque Melvita, découverte dans des vidéos de Marie alias EnjoyPhoenix. C’est une marque un peu chère mais les produits sont de très bonne qualité. J’utilise principalement l’huile de ricin, d’argan et d’amande douce, seules ou mélangées, pour faire des bains d’huile à laisser poser toute la nuit ou en application simple le matin pour nourrir mes cheveux pour la journée. Ce que j’aime, c’est que les huiles sont pures, pressées à froid, 100% naturelles et vegan et certifiées bio par Ecocert et Cosmébio. C’est une marque qui a fait ses preuves, en laquelle j’ai totalement confiance aujourd’hui. D’ailleurs, je ne me suis pas limitée aux huiles, j’ai aussi acheté différentes crèmes pour le visage et eaux florales grâce auxquelles j’ai pu régler mes problèmes de peau grasse notamment. 

Pour accompagner les soins du visage, j’ai craqué sur la brosse nettoyante de la marque Foreo, après l’avoir vue dans un vlog de Léa alias Jenesuispasjolie. J’ai opté pour le modèle Luna Play Plus à 49€ parmi les entrées de gamme (la moins chère étant à 39€ et la version « professionnelle » à 199€) car je n’étais pas prête à mettre plus cher dans une brosse pour le visage. D’autant plus qu’aujourd’hui, je regrette un peu de l’avoir achetée, je ne l’utilise pas… Je trouve que mon produit nettoyant se suffit à lui-même, je n’ai pas vu de nette amélioration avec la brosse. A voir si j’ai envie de la ressortir un jour.

Enfin, pour clore cette catégorie avec le maquillage, j’ai craqué cette année sur la marque du moment chez les influenceuses : Banana Beauty. C’est une marque allemande, comme Hello Body, qui à mon avis consacre une bonne partie de son budget marketing et communication à l’influence et aux réseaux sociaux. Je l’ai vue chez EnjoyPhoenix, Cindy Dslv, Lufy, Sissy, d’anciennes candidates de Koh Lanta comme Candice, Cindy, Jesta et j’en passe… Et  à mon avis, toi aussi tu l’as vu passer sur les réseaux, si tu suis quelques influenceuses, blogueuses ou instagrammeuses qui aiment se maquiller. Alors est ce que ça vaut vraiment toute cette publicité et toutes ces éloges ? Évidemment, j’ai attendu d’avoir un code promo intéressant pour passer ma première commande. J’ai été très agréablement surprise. Je trouve que c’est une bonne marque de maquillage, les produits sont de qualité, ce n’est pas que du blabla. J’ai commencé par tester deux rouges à lèvres sans transfert (liquid lipstick) et le mascara Volume Up.

Pas évident de choisir une teinte de rouge à lèvres sur internet, on se demande toujours si la teinte sera fidèle à la photo, à l’emballage et quel sera le rendu sur notre couleur de peau. Je suis une collectionneuse de rouges à lèvres, surtout les liquid lipsticks sans transfert de chez Sephora mais j’achetais toujours mes nouvelles teintes en magasins après quelques tests sur ma main. Ça n’a pas raté, les couleurs que j’ai reçues ne correspondaient pas exactement à mes attentes. Mais je les utilise quand même, ils sont très agréable à porter, ça fait comme un effet seconde peau, l’impression de ne pas porter de rouge à lèvres ! Ils tiennent très bien toute la journée et assèchent un peu moins les lèvres que ceux de Sephora. J’en ai commandé des nouveaux récemment.

Pour ce qui est du mascara, c’est un gros coup de cœur ! Mes cils sont assez courts et fins donc je recherche en général un mascara avec un effet longueur et volume. Celui de Banana Beauty porte très bien son nom. Je crois que c’est le meilleur mascara que j’ai pu testé depuis que je me maquille ! En tout cas, celui qui correspond le plus à l’effet que je recherche. Pourtant avant, j’utilisais des mascaras de marque comme Benefit ou Nars. Mon flacon est presque terminé, je l’ai déjà racheté. J’en ai profité pour ajouter les eyeliners à ma commande, en 3 teintes : bleu clair, bleu marine et marron. J’adore tester de nouvelles couleurs sur mes yeux de temps en temps. L’eyeliner bleu m’a complétement conquise ! Je suis novice en eyeliner mais ils sont faciles d’application, tiennent toute la journée et se démaquillent très bien, même à l’eau. Je rêve qu’ils sortent un eyeliner dans les teintes rouge bordeaux. Tu l’auras compris, c’est un bilan très positif pour cette marque ! Dernièrement, ils ont sorti des fards à paupière et des nouvelles teintes de rouges à lèvres pour la collection de Noël. Si tu hésitais à tester, tu peux y aller les yeux fermés. Le seul petit point négatif de la marque que je voudrais relever, c’est que les influenceurs ont tellement souvent des codes promo que je n’achèterai jamais au prix fort.

Zéro déchet

Comme je te le raconte dans mon article « Un an sans acheter de vêtements », j’ai eu un déclic sur la fast fashion l’année dernière et j’ai pris des résolutions. Mais ma conscience écologique s’est éveillée déjà depuis début 2019. J’ai adopté la gourde au bureau, lors de mes déplacements et j’essaye de faire des petits gestes au quotidien qui peuvent aider notre planète.

Puis j’ai découvert dans une vidéo de Léa, alias Jenesuispasjolie, les culottes menstruelles Fempo. Aujourd’hui, on en entend parler dans tous les sens mais il y a un an et demi, c’était encore assez nouveau. Je me suis facilement laissée convaincre parce que les protections hygiéniques « classiques » ne me convenaient pas du tout. Je redoutais toujours d’avoir mes règles et de passer cinq jours en étant mal à l’aise dans mes vêtements et sous-vêtements. J’avais testé une fois la cup, pratique à mettre mais la galère à retirer… Alors que les culottes, ça avait l’air tellement simple ! Ma principale crainte, c’était les éventuelles fuites…Est-ce que c’est assez absorbant ? Est-ce que ça ne va pas traverser mon pantalon ? Pour en avoir le cœur net, il fallait tester. J’ai commencé par acheter un pack duo Power ++, la version la plus absorbante pour pas prendre trop de risque. C’est vrai que ça représente un petit budget au début (69€ les deux culottes) mais sur la durée, on se dit que c’est rentable. En plus, j’avais réussi à chopper un petit code promo de 10%. Ce que j’aimais aussi, c’est que c’est une marque française, créée par des femmes pour des femmes. J’aime leur comm’ un peu décalée et elles sont très transparentes sur la fabrication. Les tissus proviennent d’Europe (France et Italie), ils sont certifiés OEKO-TEX® (pas de produit nocif). Les ateliers de production sont au Portugal, en Tunisie et au Maroc (elles expliquent tout ça sur leur blog, n’hésite pas à aller jeter un œil pour plus de détails). Les culottes n’ont pas fait le tour du monde avant d’arriver chez toi ! C’était important pour moi. Une fois les culottes reçues, c’est marrant parce que ce n’est pas comme n’importe quel objet ou vêtement que tu achètes, tu ne peux pas vraiment les tester tout de suite. Je pense que c’est la première fois que j’avais hâte d’avoir mes règles. Le premier jour où j’ai pu vraiment les tester, j’avais peur que ça traverse… A chaque fois que j’allais aux toilettes, je vérifiais. Mais non, rien. Et tiens, pas d’odeur non plus. Les premières nuits, pareil. Au petit matin, je vérifiais s’il n’y avait pas eu de fuite. Aucune. Rinçage à l’eau froide puis à la machine à 30°C. J’enfilais une culotte propre pour la journée et je ne la changeais qu’en rentrant du travail. C’est devenu presque agréable d’avoir ses règles. Plus de prise de tête. Au-delà de ça, ça m’a vraiment aidé à me sentir bien dans mon corps, même en ayant mes règles et à mieux accepter ce phénomène mens(tr)uel, dans le fait que ce soit naturel et pas sale. Je remercie vraiment Claudette et Fanny (les créatrices de la marque) pour ça et Léa de m’avoir fait découvrir cette alternative et donner envie de franchir le cap.

Si je devais te donner un conseil avant de passer aux culottes menstruelles, je te dirais d’acheter direct un pack trio ou accepter de faire une période de transition en alternant culottes menstruelles/autres protections. Le pack duo, c’est vraiment juste. Il faut laver aussitôt la culotte que tu ne portes pas (donc tous les jours) et surtout, il faut qu’elle ait le temps de sécher pour que tu puisses la remettre. D’autant plus qu’il est conseillé de faire sécher les culottes à l’air libre car les sources de chaleurs peuvent abîmer le tissu absorbant. Aujourd’hui, je tourne avec 5 culottes et je suis tranquille. Enfin, pour nuancer un peu mon propos, même si c’est un vrai coup de cœur, avec le recul aujourd’hui et toutes les marques qui se sont développées sur le marché, je trouve que les culottes Fempo ne sont pas forcément les plus jolies. Maintenant, il existe des modèles un peu plus sexy, avec de la dentelle par exemple. Mais je suis équipée et leur efficacité est prouvée à mes yeux donc je ne ressens pas le besoin d’en changer. De plus, aucun doute que les équipes travaillent pour continuer de faire évoluer la marque et proposer de nouveaux modèles. Les derniers en date : le maillot de bain et la culotte taille haute. D’ailleurs, n’hésite pas à me donner ton avis sur d’autres marques que tu as testées, ça m’intéresse de comparer.

Dans la catégorie zéro déchet, je surveillais également ce que proposais Marie alias EnjoyPhoenix sur sa boutique Leavesandclouds. C’est tout à son honneur de vouloir faire découvrir des petites marques françaises engagées pour la planète. C’est sur ses réseaux que j’ai découvert les bee wraps, ces emballages de conservation en cire d’abeille. J’ai choisi de les commander sur sa boutique car c’était un moyen de soutenir sa démarche, ça m’inspirait confiance et les prix étaient corrects. Ça m’a aidé à réduire ma consommation de film alimentaire et de papier aluminium, je trouve que c’est une bonne alternative. En revanche, aujourd’hui je les utilise moins car j’ai acheté des charlottes/couvercles en tissus et je trouve ça beaucoup plus pratique.

Bijoux

Ces deux dernières années, les marques de bijoux ont trouvé leur place et se sont vraiment développées sur Instagram. Aidées ou créées par les influenceuses, voici celles pour lesquelles j’ai craquées. 

Myjoliecandle

Bougie et bijou réunis, le combo parfait pour moi. C’est Marie alias EnjoyPhoenix que j’ai vu faire la promo en premier. Elle a d’ailleurs créé sa propre collection. Myjoliecandle est une marque française de bougies en cire végétale dans lesquelles se cache un bijou serti d’un ou plusieurs zircons Swarovski. La bougie est toujours au même prix, à partir de 30€ mais le bijou à l’intérieur peut avoir une valeur entre 25 et 1000€. Il y a un petit code avec le bijou pour vérifier sur le site. Fan du concept avec la surprise du bijou, j’avais repéré cette marque il y a déjà quelques années mais malheureusement au début les bijoux proposés étaient uniquement en argent. Préférant le doré, j’avais mis cette marque dans un coin de ma tête et je vérifiais de temps en temps s’ils sortaient une collection dorée.

Quand ce jour est arrivé, j’ai commandé 2 bougies à Noël, en laissant le soin à ma maman de choisir les parfums et les bijoux. J’ai eu une magnifique bague et des boucles d’oreilles. La bague fait partie de mes préférées aujourd’hui, je l’adore. Ça fait maintenant 2 ans que je l’ai et elle n’a pas bougé ! La qualité est vraiment top. Je ne voudrais vraiment pas l’abîmer donc je prends soin de ne pas dormir ni de me doucher avec.

Quelques mois plus tard, j’ai racheté une bougie car j’ai complétement craqué sur leur collection spéciale astro. A l’intérieur de la bougie, un collier avec pendentif estampillé du signe astrologique de ton choix. Coup de cœur aussi pour ce collier, je ne le quittais plus. A l’inverse de la bague, je me douchais et dormais tout le temps avec, je me suis même baignée dans la mer. Avec le temps, il a peut-être perdu un peu de son éclat mais ça reste un bijou de très bonne qualité. Écrire cet article aujourd’hui me donne d’ailleurs envie d’acheter une nouvelle bougie pour avoir un nouveau bijou (oupsi). Je trouve que c’est aussi une idée cadeau originale, qui a un petit plus par rapport à une bougie ou un bijou seul. Si tu aimes le concept, tu peux y aller les yeux fermés.

Maison Dorée

La plus grosse déception de cet article… Mon but n’est pas du tout de détruire le travail de quelqu’un ou de répandre de la critique et de la méchanceté gratuite. Bien au contraire, je préfère te partager des choses positives mais si je peux t’apprendre quelque chose et t’éviter de te faire avoir, ça me fait plaisir aussi. Je ne sais pas si tu as entendu parler de cette histoire mais ça a fait couler un peu d’encre quand c’est sorti. Je t’explique. Ça faisait environ un an que je suivais Chloé B sur Instagram, jeune marseillaise de 19 ans qui proposait des supers looks et supers make-ups, quand elle a commencé à parler de la marque de bijoux Maison Dorée. Elle dévoilait petit à petit dans ses stories des nouvelles pièces que la marque lui envoyait, principalement des boucles d’oreilles. A force, ça a piqué ma curiosité donc je suis allée visiter le compte Instagram. Très peu de photos et d’abonnés, je me dis que c’est une petite marque nouvelle, qui a besoin de soutien et c’est tout à l’honneur de Chloé selon moi à ce moment là. La mention « designé à Paris » attire aussi mon attention. Je visite le site internet, les photos et les bijoux sont jolis. Je décide de commander. Une trentaine d’euros pour une paire de boucles d’oreilles. Quelques jours plus tard, je reçois mon colis avec les bijoux dans un joli pochon. Quelle ne fût pas ma déception en l’ouvrant… Malheureusement, je ne peux pas te montrer de photos car la paire n’est aujourd’hui plus disponible et pour ma part je l’ai jetée à la poubelle… J’avais choisi une paire qui formait un anneau doré irrégulier avec une perle au bout. Rien à dire sur la perle qui faisait un bon dupe. En revanche l’anneau était en plastique avec une dorure sûrement faite à la bombe de peinture ou quelque chose dans le genre… J’ai été hyper déçue ! D’autant plus que je les avais achetées pour assister à un mariage donc je ne voulais pas une paire en toc. Bref, je les ai quand même portées quelques fois car elles restaient jolies. A force, la dorure s’est effritée.

Puis un jour, je vois une story de Chloé en pleurs sur Instagram. Je n’y fais pas attention sur le moment mais peu après, je commence à voir apparaître des articles sur elle et son arnaque à ses abonnés. Intriguée, je me renseigne. J’apprends en fait que la marque est la sienne et que les paires ne sont pas vraiment désignées à Paris puisqu’elles sont disponibles pour quelques euros sur AliExpress… Et il semblait que c’était la deuxième fois que Chloé avait recours à ce genre de méthodes pour vendre des produits via ses réseaux (avec une marque de maillots de bain un an plus tôt). Si ça t’intéresse, tu peux visionner la vidéo de Gossip YouTube qui détaille toute cette histoire. Je suis consciente que la source peut paraître discutable mais elle m’a permis de bien comprendre l’entourloupe. Je ne sais pas où en est Chloé B aujourd’hui dans son business et sur ses réseaux car je me suis désabonnée… Je me suis vraiment sentie trahie et prise pour une idiote… Ça ne m’empêche pas de mettre des j’aime sur ses photos quand elle apparaît dans mon fil d’actualité mais depuis cet épisode, je me méfie beaucoup plus avant d’acheter un produit mis en avant sur les réseaux sociaux. J’espère en tout cas que ça lui a servi de leçon et qu’elle a pu amélioré la qualité de ses bijoux et revoir son business model.

New Habs

J’ai découvert New Habs sur les réseaux de Shera via des partages de publications motivantes. Elle avait parlé plusieurs fois de bracelets en fils de couleurs permettant de se fixer des objectifs et de s’y tenir. Ils n’étaient pas très chers mais pas très esthétiques à mes yeux. Jusqu’au jour où ils ont ajouté des pierres à ces bracelets. C’est ce qui m’a fait craqué. J’ai choisi le quartz rose pour la confiance en soi et l’Amazonie (pierre verte) pour la positivité. J’ai porté les bracelets tout l’été mais je ne trouve pas qu’ils ait eu un impact quelconque sur mon état d’esprit. J’ai arrêté de les porter au bout d’un moment car j’en avais marre de porter tous les jours les mêmes bijoux. Je n’ai pas trop d’avis sur cette marque… Le principe est sympa mais rien d’exceptionnel ! Le site est actuellement en maintenance et je ne les trouve plus sur Instagram… En tout cas, je suis preneuse de ton avis si tu as testé !

Accessoires et autres

Dans cette catégorie, je regroupe les objets du quotidien et autres fantaisies dont les influenceuses font la promotion et qui m’ont fait craquer.

SoShape

Eh oui… J’ai succombé aux fameux berlingots SoShape et l’alléchante promesse de perdre quelques kilos ou centimètres de tour de taille en 5 jours. C’est vraiment pas un achat dont je suis fière. Déjà, j’ai trouvé que ce n’était vraiment pas bon et en plus c’est pas vraiment efficace. Alors oui, j’ai peut-être perdu 1kg sur le challenge de 5 jours mais je l’ai repris en très peu de temps. Et j’ai compris que ce n’était pas en arrêtant de manger et en se privant qu’on pouvait « faire un régime ». Le principe est le suivant : un berlingot sucré le matin à la place du petit déjeuner, le midi repas libre et un berlingot le soir pour dîner. Il y a toutes sortes de saveurs : cookies, fraise ou chocolat pour le sucré, pâte bolo ou riz en sauce pour le salé, et j’en passe. Il faut savoir que les berlingots sont de la poudre à mélanger avec de l’eau. J’ai trouvé que ça se mélangeait très mal, c’était toujours soit pâteux, soit poudreux. La texture n’était vraiment pas agréable. Je ne comprends pas comment les influenceuses peuvent s’infliger ça sur des challenges plus longs ou plusieurs fois dans l’année !

Aujourd’hui, j’ai arrêté de me comparer aux autres corps sur Instagram et je me suis détachée de mon poids et de mon physique. J’avoue que c’est un côté un peu malsain des réseaux sociaux. Manger et cuisiner a toujours été un plaisir pour moi, je ne veux pas me priver. Je préfère largement te partager des recettes riches et gourmandes que tenir un discours qui participe aux diktats de la minceur dans la société !

Accessoires de téléphone

Les coques Kroma

Quand Marie alias EnjoyPhoenix et Léna Situations ont commencé à parler des coques Kroma, l’argument qui m’a convaincu c’est « sans BPA ».  On entend souvent parler des produits sans BPA pour les nourrissons. Le BPA (Bisphénol A) est un perturbateur endocrinien présent dans de nombreux matériaux plastiques. Je n’avais jamais réfléchi au fait qu’il y en ait dans les coques de téléphone. Dorénavant, je fais attention et je pense que même si je change de marque, je vérifierai la composition de mes futures coques de téléphone. Au niveau du design, il y a énormément de choix sur le site avec plein de styles différents. Tu trouveras forcément quelque chose qui te convient ! Au-delà de ça, la coque protège très bien et amortit vraiment les chocs en cas de chute.

Le principe sympa de Kroma, c’est que tu choisis la couleur de ton cadre et le verso de la coque est interchangeable ! J’ai choisi un cadre blanc pour mon iPhone blanc et 2 modèles de versos transparents à motifs. Je ne te cache pas que j’ai galéré pour changer l’arrière, c’est un coup de main à prendre. Mais ça prouve aussi que c’est solide. Si je change de téléphone, je pense que rachèterai une coque Kroma. Je te recommande cette marque.

Les patchs Fazup

Dans le même état d’esprit, si on peut se protéger des ondes émises par nos téléphones je ne dis pas non. J’ai acheté un patch Fazup à coller à l’arrière du téléphone pour réduire l’exposition aux ondes. Pour un patch acheté, il y en avait un offert. Mon copain était content d’en bénéficier aussi. Le patch se colle directement sur le téléphone et doit être protégé par une coque pour éviter de l’abîmer ou qu’il se décolle à force de frottement. Son effet est garanti tout le temps qu’il est collé au téléphone. Il ne fonctionne plus à partir du moment où il a été décollé une fois. La crainte, ça peut être de moins bien recevoir le réseau. De mon côté, je n’ai pas vu d’impact. Je capte de la même manière qu’avant. Concernant les effets du patch en lui même (réduction des maux de tête, des troubles de sommeil, des fourmillements, etc.), je n’ai noté aucune nette amélioration… Après, ça ne me dérange pas du tout de me dire que j’ai un patch sur mon téléphone qui est potentiellement bénéfique. Je ne pense pas que ça soit un achat pour rien. Je me dis que ça ne peut pas avoir de conséquences négatives. D’ailleurs, ça m’intéresse de savoir si tu as testé et si tu as observé des différences avec et sans le patch !

Mini coin lecture

J’ai acheté peu de temps après sa sortie le livre de Léna Situations que vous avez vu partout et qui a explosé le record des ventes. J’aime beaucoup le contenu de Léna que j’ai découvert l’année dernière. Je trouve que c’est une fille pétillante, pas prise de tête, posée et intelligente. Le livre est un peu simple, il se lit très vite. Le vocabulaire utilisé s’adresse plus à des collégiens ou lycéens selon moi mais il est motivant, il apporte sa petite dose de bienveillance et de légèreté. C’est d’ailleurs un des éléments qui m’a encourager à lancer ce blog !

J’ai parlé d’influenceuses dans le titre et tout au de long de cet article mais je vais conclure avec le livre d’un influenceur. Celui de Fabien Olicard : « Le bonheur est caché dans un coin de votre cerveau ». Pour le coup, ce n’est pas Fabien directement qui m’a incité à l’acheter, je l’ai pris en le voyant à la Fnac mais je me suis dit qu’il avait quand même sa place dans cet article. Je ne l’ai pas encore lu, il est sur ma liste d’attente. Je reviendrai peut-être t’en parler quand je l’aurai terminé !

Enfin, pour cette année j’ai décidé de remplacer mon bullet journal par un agenda créatif. J’ai opté pour celui de HealthyLifeMary. Je ne suis pas du tout cette influenceuse mais j’ai découvert l’agenda par hasard sur le compte Instagram de Jesta Hillman et je l’ai trouvé joli donc je l’ai pris. Quelques pages reprennent le principe du bullet journal, comme le mood tracker. Chaque semaine il y a aussi des citations motivantes, des espaces dédiés pour des to-do lists, pour définir tes objectifs, noter tes pensées du moment etc. Pour moi, il manquerait la vision avec le planner mensuel mais nous ne sommes qu’au mois de janvier donc je t’en reparlerai peut-être au cours de l’année dans une revue plus détaillée.


Voilà, tu sais tout sur les produits que les influenceuses m’ont fait acheter ! C’était un peu long mais j’avais envie de te faire une revue complète. Pour mes prochains achats, je les partagerai sûrement au fur et à mesure sur Instagram. N’hésite pas à me suivre !

Et toi, tu as déjà acheté des produits conseillés par des influenceurs ou via des publicités sur les réseaux sociaux ? Jolies découvertes ou déceptions ? Raconte-moi en commentaire !

Une réflexion sur « Ces produits que les influenceuses m’ont fait acheter »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s