Retour sur mon bullet journal 2020

Préambule : qu’est-ce qu’un bullet journal ? C’est un carnet vierge dont les pages sont composées de petits points tous les demi centimètres. Cela permet de créer sa propre mise en page et ses propres rubriques en fonction de ses besoins. Avant tout un outil d’organisation, certains en ont fait un vrai support artistique et de développement de la créativité.

Ça faisait quelques années que je voyais la tendance du bullet journal grandir sur internet. Je trouvais l’idée sympa mais je me disais que ce n’était pas fait pour les nuls en dessin comme moi. Et puis l’année dernière, j’ai fabriqué un album photos de nos vacances d’été. J’ai passé pas mal de temps chez Cultura. Papiers colorés, tampons divers, feutres, autocollants, j’ai complètement craqué au rayon arts créatifs ! L’activité m’a plu, j’ai trouvé ça très relaxant. Et j’avais créé un souvenir unique. Alors, je me suis dit pourquoi pas mettre mes souvenirs sur papier pendant une année entière ! J’ai jamais été très douée en arts plastiques mais je me débrouille plutôt bien lorsque j’ai un modèle. Direction Pinterest, à la recherche d’inspiration.

Attention, malgré toute ressemblance, cet article n’est pas issu du Larousse Illustré.

J’avais simplement à cœur de te montrer mes pages préférées, mon évolution et mes progrès mais aussi de te donner des idées si tu souhaites créer ton bullet journal. C’est pour ça que j’y ai mis beaucoup de photos. N’hésite pas à naviguer avec les flèches pour toutes les voir.

Comment je procédais ?

Honnêtement, chaque page me prenait énormément de temps. D’abord, je recherchais les inspirations sur Pinterest et j’enregistrais les épingles qui me plaisaient. Ensuite, j’affichais mes différentes inspirations sur mon ordinateur et je commençais à reproduire au crayon. Une fois la page entièrement dessinée au crayon, je repassais les contours en couleurs, je gommais et enfin je coloriais. C’est parce que je suis perfectionniste et soucieuse du détail, mais tu peux commencer à dessiner directement au feutre ou pinceau si tu t’en sens capable ! En tout cas, crois-moi, tu gagneras du temps.

Les pages générales

J’ai démarré avec un calendrier sur la première double page pour avoir une vue d’ensemble de l’année puis avec quelques pages générales à remplir tout au long de l’année, sans forcément détailler pour chaque mois. Quelques exemples : mes objectifs de l’année, des listes d’envie (voyage, matérielle, choses à faire cette année, recettes à tester), mes sorties cinéma et restaurants, les livres que j’ai lus etc…

Les pages récurrentes

Chaque mois, je gardais ma structure de base, tout en l’adaptant à mes envies du moment. J’organisais souvent mes semaines sur des doubles pages en alternant avec différents types de trackers. J’avais à cœur de suivre mon humeur (mood tracker) et mes habitudes (habits tracker) tous les mois mais parfois je suivais aussi mes dépenses, mes repas, mes séances de sport ou encore les rêves que je faisais la nuit.

Je listais aussi mes séries du moment, ma playlist du mois et j’aimais clôturer le mois avec une page « souvenirs » sur laquelle je collais mes photos préférées ou j’écrivais les anecdotes marquantes.

A côté de ça, j’aimais bien aussi réserver une page où je pouvais écrire mes pensées librement. J’ai découvert que ça s’appelait un brain dump. Ça peut aider à libérer son esprit quand quelque chose nous préoccupe, à mettre des mots sur ce qu’on ressent et formuler ses émotions.

L’évolution au fil des mois

Bien sûr, tout au long de l’année, nos envies et nos humeurs changent. Ça peut être lié aux événements dans notre vie mais aussi aux saisons. L’hiver, on a envie de se caler au fond d’un plaid et de se poser devant une série ou aller faire du ski. Au printemps, on attend le retour des feuilles sur les arbres et l’apparition des nouvelles fleurs. L’été, on boit des verres en terrasse avec les copains et on se dore la pilule au soleil. A l’automne, les feuilles tombent et on commence à ressortir nos vêtements chauds.

Quand je parcours mon bullet journal aujourd’hui, page après page, je vois vraiment cette évolution et ces changements d’ambiance à travers les couleurs que j’ai utilisées et mes différents dessins.

A année spéciale, contenu spécial. J’ai créé un petit journal de bord du confinement pour garder un souvenir de cette période si particulière. Je l’ai fait sous forme d’habit tracker étendu. Je l’avais prévu sur 40 jours et ça n’a pas suffi ! J’ai aussi fait un bilan de ma vie en confinement. Honnêtement, le bullet journal m’a vraiment permis de m’évader, de m’occuper et de penser à autre chose. Et toi, comment tu t’occupais pendant le premier confinement ? N’hésite pas à me raconter comment tu as vécu cette période dans les commentaires ou par message.

Les mois à thèmes

Même si chaque mois avait une ambiance différente, je ne mettais pas en place un thème particulier à respecter. Chaque semaine pouvait être différente autant dans sa structure, que ses couleurs et ses dessins. Puis en avril, je me suis chauffée. Avec le confinement, je me suis dit que j’allais faire un mois sur le thème du panda. Je trouvais que ça collait très bien avec l’idée de rester à la maison car le panda est un animal plutôt inactif !  J’ai poursuivi sur les mois de mai et juin, dans une version un peu moins poussée, avec les abeilles qui butinent en mai et des fleurs colorées en juin. J’ai bien aimé cette vision mais au bout d’un moment je me suis sentie un peu bridée dans ma créativité. J’ai de nouveau laissé la place à l’inspiration spontanée (jusqu’au mois de décembre esprit de Noël oblige).

Bilan et suite

Comme tu as pu le voir, certaines pages ne sont pas très remplies. En effet, c’est une vraie habitude à prendre de compléter son journal tous les jours. Parfois j’oubliais et ce n’est pas évident de noter son humeur ou de se rappeler si on a fait telle ou telle chose 5 jours plus tard. Je me dis que ce n’est pas grave. Ça me laisse le souvenir d’une vie bien remplie à ces moments-là si je n’ai pas eu le temps de les écrire ! D’ailleurs, je ne sais pas si tu l’as remarqué, mais il manque même un mois complet ! Je n’ai pas fait le mois de septembre car je suis partie en vacances entre la fin août et début septembre. Je n’avais pas anticipé et je n’ai pas emmené tout l’attirail créatif avec moi au camping. J’ai remplacé cette période par quelques pages de photos de mes vacances.

Voilà, tu sais tout sur ma première année à compléter un bullet journal. J’espère que ça t’a plu et peut-être même inspiré ! L’année prochaine, je n’en ferai pas un nouveau car ça prend tout de même beaucoup de temps et j’ai d’autres projets. J’ai choisi plutôt de prendre un agenda créatif. Tout est déjà fait mais certaines pages sont à compléter, un peu sur le même principe que le bullet journal. Je pense me remettre à l’art créatif sur papier dans le futur pour faire des albums photos.

Le mot de la fin : si tu penses être nul en dessin et art créatif mais que le concept te plaît, ne t’arrête pas à ça et lance toi !

Tu as déjà fait un bullet journal ? Quelles sont tes astuces organisation ou activités créatives préférées ?