Coin Lecture : L’élixir du bonheur

Quand l’ex Miss France d’origine béninoise, Flora Coquerel, a fait la promotion de cette fabuleuse histoire entre la France et le Bénin, je n’ai pas pu résister. J’avais déjà une belle pile à lire quand je l’ai reçu donc je ne l’ai pas lu tout de suite, j’ai laissé le bon moment venir à moi. Et comme j’en parle dans mon dernier Coin Lecture, le bon moment c’était sans le savoir le mois de novembre, période à laquelle débute l’histoire de Stella.

Avec une quatrième de couverture prometteuse, j’attendais beaucoup de ce roman. C’est le premier de l’auteure mais le thème de la quête de sens et du retour aux origines fait écho en moi, surtout au Bénin. Si tu ne le sais pas encore, mon grand-père paternel est béninois mais je ne l’ai pas connu. Mon père non plus n’a pas eu cette chance. Dans la famille, on ne s’est jamais posé trop de questions. Mais plus je grandissais, voyageais et plus je rencontrais du monde, plus on me demandait les origines de mes yeux rieurs et de mes longs cheveux épais et bruns. Je commençais à ressentir un manque et le besoin grandissant de découvrir cette partie de moi, de mon histoire. Cette quête, je vais l’entreprendre l’année prochaine lors de notre voyage d’un an autour du monde. Alors ce roman, c’était en quelque sorte un point de départ, l’occasion d’y trouver des premières pistes.

Stella rase les murs lorsqu’elle quitte le bureau à… 19h, par crainte de subir les réprimandes de sa chef tyrannique. Elle est responsable marketing d’un magazine de décoration en vogue et a un rythme de travail effrené. Sa famille, ses amis lui reprochent son manque de disponiblité et ses désistements récurrents.
A la suite d’un évènement tragique, Stella prend conscience que son métier occupe une place centrale dans sa vie et procède à des réajustements. Mais est-elle réellement prête à sortir de cet engrenage et à enfin écouter son corps ?
En parallèle, Mamie-Fi, sa grand-mère d’origine béninoise, tente de trouver les ingrédients qui permettraient à Stella de goûter pleinement au bonheur.

Dès les premières pages, j’ai été troublée. Pour comprendre, je te propose de bien lire l’extrait ci-dessous.

Si de mon côté, je n’ai pas vécu exactement ces situations, pour la première fois de ma vie, en lisant ce passage, je me suis tout de même sentie comprise et représentée. J’ai enfin ressenti que ça pouvait être normal d’être blanche avec un quart de sang africain. J’aimerais faire passer le message à tous ceux qui me connaissent bien et oublient parfois « d’où je viens », et à tous ceux qui veulent me connaître et sont surpris (voire carrément sceptiques) face à ma réponse sur la question des origines. Je crois que c’est encore moins facile quand on en connaît si peu et qu’on n’a pas d’attache à proprement parler dans le pays d’origine… En tout cas, un grand merci à l’auteure pour ces mots qui m’ont grandement réchauffé le coeur.

Pour revenir à la lecture dans son ensemble, j’ai trouvé l’histoire très fluide et agréable à lire. Je l’ai terminée en quelques jours alors que je lis en moyenne un livre par mois. J’ai trouvé la première partie un peu longue, avant le voyage au Bénin, mais je doute grandement de mon objectivité sur ce sujet car j’avais surtout hâte d’en lire plus sur ce pays que je ne demande qu’à connaître ! Et l’auteure n’a pas écrit ce roman que pour ça. C’est normal de poser le contexte.

Je ne m’attendais pas du tout à cet évènement tragique comme déclic pour Stella mais c’est un moment fort en émotion, à la fois pour elle et pour nous, lecteurs, car il s’agit de faits réels qui ont fait la une de l’actualité il y a quelques années. En revanche, j’ai été moins surprise de l’histoire d’amour, je l’ai vu venir toute de suite. On pardonne pour un premier roman et on salue le travail de l’auteure, Estelle Lequette, qui concrétise un rêve d’ado en auto-édition.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :